La musique attire à nouveau les capitaux !

L’industrie de la musique renoue avec la croissance après quinze années de crise...

La musique n’a jamais vraiment été une valeur boursière très porteuse, ni un actif financier très prisé. Mais, alors que l’industrie de la musique renoue avec la croissance après quinze années de crise, et qu’un nouvel écosystème se développe autour d’elle à la vitesse grand V grâce au numérique, les choses sont en train de changer.

Il y a eu le précédent de la maison de disques Warner Music, introduite au New York Stock Exchange en 2005, et indirectement celui de ses consœurs Universal Music et Sony Music, qui sont des filiales de grands groupes côtés en bourse. Quelques expérimentations visionnaires ont eu lieu, comme l’émission par David Bowie, en 1997, d’obligations sur ses droits d’auteur et droits master, qui lui avait permis de lever 55 millions de dollars à Wall Street. Une première dans l’histoire de la musique, et dans celle de la bourse. Rares, cependant, sont les start-up musicales des années 90 et 2000 qui ont atteint le Graal d’être cotées au NASDAQ...

 

En savoir + avec L'IRMA