JazzContreBand 22ème édition du 1er au 30 octobre

Festival Transfrontalier : 69 concerts, 2 Pays, 3 cantons suisses (Genève, Vaud, Valais) et 2 départements (l’Ain et la Haute-Savoie), 29 structures de diffusion

Pour sa 22ème édition, le réseau transfrontalier JazzContreBand se renforce de nouveaux partenaires français et suisses, petites ou grandes structures. Cette dynamique lui donne des ailes pour animer durant 4 semaines un festival unique en son genre, dont la ligne artistique proposée est le fruit d’une programmation mutualisée par une trentaine de protagonistes mélomanes.

L’état d’esprit et les objectifs : la circulation des artistes et du public de part et d’autre de la frontière franco-suisse. Sous un éclairage artistique qui brasse la diversité des esthétiques musicales, les publics se nourrissent d’échanges et de découvertes.

"Le jazz ne cesse de questionner, de pousser les limites stylistiques et les frontières de la création.
JazzContreBand se joue aussi des frontières et élargit encore son territoire. Tout en respectant le périmètre défini par le Conseil du Léman, 3 cantons suisses (Genève, Vaud, Valais) et 2 départements (l’Ain et la Haute-Savoie), cette année le tremplin dédié aux jeunes musiciens accueillera des groupes entre Sion et Lyon.
Lauréat du premier tremplin, le groupe « Oggy & The Phonics » se produira dans plusieurs lieux de l’association. Pour l’avenir, nous sommes très heureux que notre tremplin ait trouvé une résonnance chez nos voisins du festival de Jazz à Vienne, le lauréat JazzContreBand 2018 sera programmé dans le festival de Vienne en 2019 !" ...extrait de l'édito de Stefano Saccon, président

En savoir +


Pour la deuxième année consécutive, JazzContreBand soutient une création avec l’appui de la SACEM et de la fondation pro Helvetia. Le projet du batteur Bruno Duval « Small World » a connu une belle réussite en 2017 avec une résidence et plusieurs concerts dans la perspective d’enregistrer un nouveau CD. Cette année nous aurons le plaisir de soutenir le projet « SWIMS» du batteur genevois Arthur Hnatek où les limites entre l’acoustique et l’électronique, le sonore et le visuel, l’improvisation et l’arrangement, le jazz et l’électro seront sérieusement ébranlées afin d’éclairer de nouveaux horizons.