Entretien. La culture est la meilleure arme contre le populisme

Les populistes étendent leur emprise, et l’idée même d’Europe ne fait plus rêver. Pour l’écrivain et traducteur suédois Ulf Peter Hallberg, la littérature, l’art et le théâtre peuvent aider à recréer du lien et de l’ouverture.

Dessin de Beppe Giacobbe

Il faudrait consacrer une bien plus grande attention à la culture et à l’art, car ils nous incitent à ressentir plus de respect et de responsabilité vis-à-vis de nous-mêmes et des autres. C’est pour cette raison que la culture devrait être financée bien au-delà des sommes injectées pour soutenir les processus économiques. En réduisant l’importance de la culture au quotidien, nous nous appauvrissons dans de nombreux domaines. Le développement de la pensée, la littérature, la musique et les autres formes artistiques élargissent notre vision de l’économie, de la politique ou des phénomènes sociaux. Ils nous aident à découvrir ou inventer les nouveaux outils du changement...

Voir la suite de l'entretien du courrier international  avec Ulf Peter Hallberg